L'expiation du serpent―Les règles de rétribution (7)

L'expiation est difficile à définir, précisément où nous devrions tracer sa ligne. Certains disent que l'expiation doit être mesurée par la norme des victimes plutôt que par les délinquants qui peuvent minimiser leurs crimes. Cependant, les victimes peuvent facilement glisser dans la mentalité d'une sangsue qui sermonne les hauteurs. Le sens du droit de certaines anciennes victimes tue souvent leur talent parce que la tentation de traire les délinquants modérés pour plus d'argent de compensation est bien plus attrayante que le travail acharné diligent pour gagner de l'argent honnêtement. Tout bien considéré, il vaut mieux laisser décider le montant de l'expiation par un tiers. Pourtant, ce serait compliqué si le tiers était réceptif aux pots-de-vin. J'espère juste que la réincarnation est réelle et que l'univers pourra, à la fin, égaliser le score.

Némésis explique que "Les" Preneurs "sont meilleurs pour semer leur mort qu'elle. C'est aux « donneurs » maltraités qu'elle doit s'occuper.  Serpent assure à Louis XIII que de nombreux bons Français ont adopté ces animaux de compagnie abandonnés.  Le chien a peur du Serpent, "Quoi, mon apparence te dégoûte?" Louis XIII demande à Némésis d'être plus sélectif sur les personnes avec lesquelles elle s'associe. Mais Serpent s'est racheté en Grèce, en Égypte et en Asie, aidant les agriculteurs avec la pluie. Louis XIII insiste sur le fait que Serpent doit avoir ce vil qu'il a inculqué à l'homme comme le péché originel ?
Serpent montre la vieille cicatrice sur son corps. "Tu vois cette cicatrice?" Dans les temps anciens, les divinités asiatiques ont décidé d'utiliser Serpent comme une corde pour baratter le lait de l'océan avant qu'il ne puisse s'y opposer. Le serpent a crié de douleur, mais ensuite, le poison mortel du fond de l'océan a traversé son corps, poussant en même temps son ancien vil hors de mon système.

PERSONNAGES DANS MON ROMAN GRAPHIQUE

SERPENT représente la fragilité qui nous fait nous écarter du chemin et souvent aux ténèbres. Les grands prédateurs font la une des journaux, mais les gens ordinaires sont tentés de commettre des tricheries à petite échelle lorsqu'ils sont protégés sous le manteau de l'anonymat.  En des bons jours, nous pouvons combattre la tentation, mais en des mauvais jours, lorsque nous avons perdu quelque chose et que le monde semble injuste, nos mains tendent la main tandis qu'un sentiment de naufrage se répand dans notre cœur, nous avertissant que ce n'est pas le moyen de reprendre ce que nous avons perdu. Cependant, lorsque le gain est très petit, Dieu ou l'univers ne s'en soucient peut-être pas ? Alors on se dit.

Peut-être que les histoires d'horreur nous attirent parce que nous pouvons tomber dans les ténèbres à tout moment de notre propre volonté. Nous pouvons avoir besoin d'histoires religieuses ou fantastiques avec l'espoir qu'elles nous ramèneront dans la lumière. Le mieux que vous puissiez faire… ou plutôt que je puisse faire, c'est d'accepter que je ne suis pas aussi bon que je le voudrais. Je n'ai peut-être pas fait de tort à des individus, mais mon intégrité n'a pas toujours résisté aux organisations sans visage. Mon roman graphique mêle horreur et fantastique, mais vous la trouverez étrangement réelle car je ne vais pas édulcorer la vérité. A moi-même, je serai brutal.

DEESSE IRIS/NEMESIS : Au lieu d'en choisir une parmi les religions existantes, que je respecte toutes, j'ai choisi de représenter la volonté de l'univers via la déesse IRIS. Dieu nous a donné la lumière et la Déesse l'a suivi avec le son, mais comme le son voyage plus lentement que la lumière, personne ne connaît son existence malgré le fait qu'il bénéficie de son don qui est la musique. Quelque chose a transformé cette IRIS autrefois innocente, en NEMESIS, la déesse de la rétribution.

L'ESPRIT DE LOUIS XIII : Le roi de France, qui régna du 14 mai 1610 au 14 mai 1643. Caractère énigmatique que le monde n'a peut-être pas pleinement apprécié, à l'image du courant qui peut être fort même si le fleuve semble calme.

OMELETTE : le chien qui fut le chouchou de Louis XIII dans son ancienne vie.